AKAA 2018 : un grand merci !

Pour sa troisième édition, AKAA – Also Known As Africa a fermé ses portes dimanche soir 11 novembre, sur un bilan extrêmement positif avec 15000 visiteurs en quatre jours, les collectionneurs au rendez-vous et des ventes très satisfaisantes. 

Ce succès est dû à la qualité artistique de la foire, saluée par tous, qui a su conserver sa taille humaine, sa convivialité et son atmosphère non formatée. 

De nombreux artistes présentés ont fait l’objet de ventes importantes : le photographe sud-africain Roger Ballen, son compatriote Kendell Geers, le peintre Amadou Sanogo, ou encore Justin Dingwall, l’ivoirienne Joana Choumali, le lauréat du Prix ONOMO pour la Photographie 2018, Steeve Bauras, ou encore Alexis Peskine.

Les nouveaux axes « Sud-Sud » mis en lumière cette année par Victoria Mann, la directrice de la foire, ont largement été portés tant par les 49 exposants et les 140 artistes présentés à AKAA. Tous ont participé au travail de sensibilisation de ce message fort et novateur, et le public l’a ressenti de manière positive. Les galeristes se réjouissent de cette édition qui a su tenir toutes ses promesses.

Les Rencontres AKAA, qui se sont déroulées dans l’espace AKAA Underground, ont connu un vif succès de fréquentation et beaucoup d’enthousiasme. Les témoignages forts et les discussions animées ont été appréciés des visiteurs durant tout le week-end. Le public s’est senti concerné et a participé pleinement aux débats. 
Pour clôturer chaque journée, les Rencontres AKAA ont accueilli quatre musiciens qui ont transporté le public dans des univers musicaux à la fois chaleureux et variés. 
Enfin, la performance de l’artiste Dalila Dalléas Bouzar a été particulièrement remarquée par les visiteurs qui étaient conviés à poser pour la réalisation en live de leur portrait. 

Victoria Mann, directrice de la foire, et son équipe, remercient l’ensemble des exposants, des artistes et des partenaires, et vous donnent rendez-vous pour la 4ème édition d’AKAA en 2019.