Créée en 2009, AAD  est une ONG née d’une profonde conviction : l’engagement d’artistes contemporains africains en soutien à des projets de développement est un des meilleurs leviers de reconnaissance et de garantie de succès pour construire l’avenir du continent africain. AAD soutient et finance des projets de développement local en Afrique subsaharienne en associant à chaque initiative un artiste africain.

Depuis 2011, AAD a imaginé de faire rentrer la danse dans les camps de réfugiés d’Afrique subsaharienne grâce à Refugees on the Move. Née d’une intuition – la danse comme médiation sociale et culturelle – ce rêve porte en son coeur une conception radicalement nouvelle du développement. Ce programme démontre l’admirable force de la danse comme outil de communication intra et interpersonnelle. Lancés en partenariat avec l’UNHCR, les ateliers sont construits autour de trois objectifs précis : réduire la violence au sein des camps, contribuer à restaurer l’estime de soi des réfugiés, et accroître le dialogue entre populations réfugiées et autochtones.

Salia Sanou, chorégraphe partenaire de ce programme, est en tournée avec Du Désir d’Horizons, un spectacle directement inspiré de son expérience au sein des camps de réfugiés au Burkina Faso.